Brussolo: l'auteur
Brussolo : son oeuvre



Brussolo

Serge Brussolo : une véritable bombe à fragmentation qui cumule les effets de choc du roman de terreur et d'épouvante, ceux du souffle de l'anticipation, la puissance de feu du roman populaire, la violence du polar pur et dur, la ruse du récit d'énigme, le glauque meurtrier du roman noir.

J.P. Deloux. Le magazine littéraire. (2000)


Je crois que c’est un leitmotiv dans ce que j’écris : la souffrance physique, la dégradation de la chair, l’hybridation. Mais c’est aussi le moyen d’une renaissance, un de mes personnages disait : « l’homme sera hybride, ou ne sera plus… » Dans l’un des textes parus dans Piranha, le héros était un Noir à qui l’on avait greffé un bras de Blanc. Il s’en sentait amoindri, métissé, mais en même temps, ce bras qui ne lui appartenait pas devenait un moyen de transgression magique qu’il retournait contre les Blancs.
( Serge Brussolo parle de sa nouvelle Non, Frankenstein n’est pas mort à Dien Bien Phu publiée en 1977. Extrait d’un entretien avec A. Labbé en 1979, publié dans la revue Phénix n°24, 1990, p.33)
Extraits Brussolo



- Lettre d'infos - Contacts - Crédits -